Le monde a besoin de plus de compassion, pas d’empathie

0

C’est la semaine de Noël 2021, j’ai pensé que j’écrirais un court message de meilleurs vœux pour de merveilleuses vacances sûres et heureuses à tous mes lecteurs, amis et famille.

Et puis quelque chose s’est passé sur mon chemin vers le clavier.

J’ai lu ce matin un merveilleux article dans le journal Globe and Mail. Scott Stirrett a écrit un article d’opinion intitulé “Le monde a besoin de plus de compassion, pas d’empathie”.

Malheureusement, l’article complet nécessite un abonnement – https://www.theglobeandmail.com/opinion/article-the-world-needs-more-compassion-not-empathy/

Mais…

Dans ce document, il définit clairement la différence entre la compassion et l’empathie, puis fait valoir son point de vue très clairement.

L’empathie consiste à essayer de comprendre ce que vit une autre personne et à se mettre « à sa place… entrer dans l’esprit de quelqu’un pour ressentir ses sentiments ».

La compassion, c’est quand ces sentiments et ces pensées incluent le désir d’aider. En termes pratiques, poursuit-il en disant, une réponse empathique à votre ami qui a un accident de voiture est de visualiser ce que cela fait pour lui, alors qu’une réponse compatissante consiste à demander à votre ami comment il se sent et comment vous pouvez être d’accord. Support.

Être empathique, c’est dire “Je comprends ce que tu as traversé”. J’ai été là’. Faire preuve de compassion, c’est dire : « Je peux comprendre votre détresse et je veux vous aider ».

En cette saison des fêtes, soyez en sécurité et heureux, mais surtout, soyez compatissant envers nos amis, nos familles et envers ceux de notre entourage qui ont le plus besoin de notre aide. Et ils sont là-bas.

Meilleurs vœux

David

messages similaires

Leave a Reply